Lorsque lingettes bébé et phénoxyéthanol ne font pas bon ménage

Lorsque lingettes bébé et phénoxyéthanol ne font pas bon ménage

Une fois n’est pas coutume l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament plus connus sous l’abréviation ANSM (ancien afsaap) a préconisé « de ne plus utiliser de phénoxyéthanol dans les produits cosmétiques destinés au siège » .

Certes une préconisation est rendue mais qu’est-ce qu’une préconisation exactement ?

Et bien rien de plus qu’un conseil qu’il serait bien d’appliquer, autant vous dire que les industriels se moquent éperdument de cette recommandation qui n’a rien d’exécutoire et continuent de d’utiliser le phénoxyéthanol sans complexes.

Qu’est ce que le phénoxyéthanol ?

Il s’agit d’un conservateur présent dans de très nombreux produits cosmétiques que ce soit les produits de soins, d’hygiènes pour enfants, bébés ou encore adultes.

Certes les parabens sont bien connus du grand public et sont devenus de véritable répulsifs à la consommation et les  industriels l’ont d’ailleurs bien compris. C’est pour cela que la mention « sans paraben » est presque devenue un argument commercial, ce qui est loin d’être le cas du phénoxyéthanol qui lui, est encore peu connu du grand public.

Quels sont les dangers

La présence de ce conservateur n’est pas sans conséquences sur la santé. L’ANSM a d’ailleurs étayé ses propos  comme suit : « le phénoxyéthanol est suspecté d’être toxique pour la reproduction et sur le développement à fortes doses chez l’animal ».

Sur les bébés dont le film lipidique n’est pas encore totalement constitué le problème est encore plus criant. En effet les lingettes bébés non bio contiennent du phénoxyéthanol qui passe la barrière de la peau sans problème. Le risque est donc réel, ce qui n’affole ni les industriel ni l’ANSM qui certes, pointe du doigt le problème d’un coté mais n’effectue aucune contraintes de l’autre.

Comment se préserver alors

Fort heureusement, de nombreuses solutions existent. Il est tout d’abord important de savoir que ce conservateur est totalement interdit dans l’industrie du bio.

En ce qui concerne le change de bébé l’idéal reste le liniments oléocalcaires. Formulé à base d’huile d’olive et d’eau de chaux, c’est « LE » produit phare des changes en toute sécurité.

Certes, cela n’a pas le coté pratique des lingettes que l’on peutLiniment transporter partout, mais cela a l’avantage de ne pas nuire à la santé de bébé. Pour les plus attachés au système des lingettes, il existe tout de même des lingettes en coton bio imprégnées sans phénoxyéthanol.

Le liniment rappel les soins d’antan que nos grands-mère fabriquaient elle même.

Par ailleurs, ce qui est valable pour les enfants est aussi valable pour les grands, le liniment permet de nettoyer bébé et de démaquiller maman.

A propos de l'auteur

Mayumi

Naturopathe 2.0 et passionnée par les bienfaits qu'offre la nature, je vous distille mes conseils et mes découvertes au fil des pages. Partageons, débattons, bref échangeons autour de tout ce qui fait du bien au corps et à l'esprit :)

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *