Les huiles essentielles pour affronter l’hiver

Les huiles essentielles pour affronter l’hiver

Avec l’hiver qui s’installe, il est temps de sortir l’artillerie lourde pour affronter ces longues semaines de froid intense : bottes fourrées, manteaux, pulls, gants, bonnets et surtout, les indispensables huiles essentielles. A ce propos, quelles sont les meilleures huiles essentielles qui vont vous permettre de traverser l’hiver sans encombre ?

Les huiles essentielles à notre secours ?

Pendant l’hiver, notre corps est soumis à rude épreuve et notre système immunitaire a parfois du mal à résister aux agressions.

En effet, l’hiver s’accompagne souvent de maux tels que les rhume, la grippe, les bronchites, ou encore le blues hivernal.
Les huiles essentielles sont durant cette période de véritables alliés très puissants.

Outre ces vertus sur la peau qui ne sont plus à prouver, elles sont également de véritables huiles guérisseuses.
Elles soignent les petits maux et évitent la propagation des microbes.

Mieux encore, les huiles essentielles sont de vraies sources de bien-être au quotidien, encore faut-il savoir l’utiliser.

Traverser l’hiver avec les huiles essentielles ?

Éternuements, maux de tête, infections, écoulements nasaux, fatigue sont un moyen pour le corps d’exprimer un déséquilibre.
La thérapie par les huiles essentielles, plus connue sous le nom d’Aromathérapie, consiste justement à traiter ces symptômes. Il est important de vérifier avant chaque utilisation le mode d’admission de l’huile que vous allez utiliser. En effet certaines huiles ne se consomment pas, ne se diffusent pas ou encore ne s’appliquent pas sur la peau. De plus, la plupart des huiles essentielles ne doivent pas être utilisée sur des enfants ou nourrissons. Des aromathérapeutes pourront vous renseigner sur l’ensemble des contres indications possible selon les pathologie.

Quelques conseils d’utilisation :

Une huile essentielle à consommer est réservée aux enfants à partir de 7 ans et aux adultes uniquement et elle ne doit jamais être avalé pure, mais incorporée avec d’autres aliments : bout de pain, miel, comprimé neutre…
Les huiles essentielles à utiliser par voie cutanée doivent être toujours diluées dans une huile végétale. Pour les huiles pouvant se diffuser, elles doivent l’être avec un diffuseur spécifique réservé aux huiles essentielles.

Les huiles essentielles utiles en cas de coup de froid

Pour le traitement des rhumes et les rhinites, les huiles essentielles telles que l’Eucalyptus radiata, le ravintsara, la cannelle, ou encore la menthe poivrée sont vivement recommandées.
Pour traiter la grippe, privilégiez plutôt le ciste, l’épinette (noire ou bleue) ou le thym. Ces huiles essentielles sont de redoutables antiseptiques, antibactériens et des stimulants des défenses immunitaires.
Le blues hivernal est dû à la baisse des températures et au manque de lumière. Outre la luminothérapie, les huiles essentielles comme la cannelle, le girofle, Ylang-ylang, la camomille, le jasmin, ou la lavande aident à retrouver le moral.
Les bronchites, la toux et les angines sont fréquentes en hiver, les huiles essentielles telles que la marjolaine à thujanol, la menthe poivrée, l’eucalyptus radié, le Tea tree ou le niaouli sont de véritable bouclier naturel contre les inflammations des bronches et de la gorge. Elles tonifient, apaisent et stimulent les défenses immunitaire.
Quant à la gastroentérite, la prise d’HE comme la Cannelle , le basilic, la sarriette des montagnes ou le thym à linalol permet de s’en remettre plus rapidement.

A propos de l'auteur

Mayumi

Naturopathe 2.0 et passionnée par les bienfaits qu'offre la nature, je vous distille mes conseils et mes découvertes au fil des pages. Partageons, débattons, bref échangeons autour de tout ce qui fait du bien au corps et à l'esprit :)

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *