DIY et si on s’y mettait ?

DIY et si on s’y mettait ?

Transformer, recycler, personnaliser, customiser, créer, innover, récupérer, ces expressions n’ont jamais été aussi populaires depuis que le concept « faire soi-même » est devenu une grande tendance. Sur des blogs, sur les réseaux sociaux, à la télé, tout le monde en parle et le domaine de la mode et de la beauté n’échappe pas à cette règle. Aujourd’hui, toutes les femmes s’y mettent à leur tour en réalisant leurs propres recettes de soin de beauté « fait maison ».

Mais, le concept DIY (Do It Yourself), n’est pas seulement une tendance, car il est devenu une mode de vie acceptée et adoptée par de très nombreuses utilisatrices.

C’est quoi exactement le DIY (Do It Yourself) ?

Le DIY reprend le même principe que le système D et la débrouillardise, mais en version améliorée. C’est l’art de créer, d’inventer soi-même des objets utiles ou décoratifs en se servant de ses deux mains et en faisant appel à sa créativité. Que ce soit en bricolage, en mode, en beauté, en cuisine ou en lifestyle ; le concept « customiser-personnaliser-créer chez soi » séduit de plus en plus. D’ailleurs, de plus en plus de gens se mettent au DIY à leur tour puisque le phénomène présente de nombreux avantages.

Quels avantages de se mettre au DIY ?

Le Do It Yourself ou « faire tout ou presque soi-même » fait du bien à notre esprit. Réaliser soi-même un objet permet de réveiller l’esprit créatif et toute l’imagination enfouie en nous depuis notre enfance. De plus, réaliser soi-même quelque chose à la maison crée un sentiment de fierté. Le fait de réussir à réaliser, d’avoir accompli quelque chose qu’on a fabriqué de ses propres mains, sans l’aide de personne procure du plaisir et une grande satisfaction personelle.

Le Do It Yourself est une solution anti-crise. Le fait de réaliser quelque chose par soi-même, de recycler au lieu d’acheter permet de réaliser quelques économies. En effet, le prix peut varier du simple au double entre une chose réalisée à la maison et une autre achetée tout fait. Mieux encore, le DIY peut aussi devenir une source de revenus. C’est le cas de certains blogueurs.

Avec la customisation, vous pouvez créer quelque chose d’unique en son genre que vous êtes le seul à la posséder. Vous pouvez même personnaliser votre invention en ajoutant une touche d’originalité qui vous ressemble.

Créer, fabriquer, concevoir quelque chose de ses propres mains est un moment de relaxation, c’est un bon moyen de se déstresser, de se faire plaisir, se décompresser et se déconnecter du quotidien.

Le DIY crée de l’interactivité, c’est partager son savoir-faire et échanger ses idées créatives pour aider les autres. « Faire soi-même » c’est aussi créer des liens en partageant ses connaissances et en recevoir en retour (création de blogs, réaliser des ateliers)

Faire du DIY est un geste éco-responsable, car on préserve l’environnement. En plus de créer quelque chose d’utile, on fait de la récupération ou du recyclage tout en aidant sa communauté.

Dans le monde de la cosmétique par exemple, les consommatrices plus soucieuses de l’environnement et de leur santé ne veulent plus rester que de simples spectatrices. Elles veulent participer et créer également leurs propres « produits cosmétiques fait maison » en choisissant elles-mêmes leurs ingrédients  le plus souvent naturels et bios.

D’ailleurs si vous aussi, vous avez envie de vous y mettre, voici quelques exemples de cosmétiques bio « à faire soi-même à la maison ».

Recette maison de masque pour cheveux

Voici une recette facile de masque naturel à réaliser chez soi pour réparer les pointes cassantes et abîmées et sublimer ses cheveux. Mélanger le jaune d’œuf, le yaourt nature, deux cuillerées à soupe de miel, 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive (ou de l’huile d’argan, ou de nigelle) dans un bol jusqu’à l’obtention d’une préparation homogène.

Appliquer généreusement le masque sur les cheveux et le cuir chevelu en insistant sur les longueurs et les pointes. Laisser reposer pendant une trentaine de minutes, plusieurs heures ou toute une nuit en couvrant les cheveux de film plastique ou une serviette chaude. Ensuite, rincer et laver avec de l’eau tiède. Le masque fait maison peut se conserver une semaine dans le réfrigérateur.

Fabrication de liniment oléocalcaire fait maison

Le liniment est un produit à multiples usages pour se démaquiller, nettoyer, hydrater la peau, masser ou changer la couche de bébé. Pour le réaliser, il suffit de mélanger l’eau de chaux avec de l’huile d’olive (ou l’huile d’amande douce, l’huile de jojoba ou l’huile de noisette) à part égale. Ajouter ensuite de la cire d’abeille (ou de la cire de candelilla) dans la préparation pour stabiliser les émulsions.

Verser de la vitamine E pour éviter le rancissement. Enfin, mettre quelques gouttes de conservateur naturel comme un extrait de pépins de pamplemousse pour conserver le liniment plus longtemps. Il ne reste plus qu’à verser le liniment dans un contenant. En temps normal, le liniment peut se conserver jusqu’à un mois dans les bonnes conditions (endroit sec et à l’abri de la lumière).

 

 

A propos de l'auteur

Mayumi

Naturopathe 2.0 et passionnée par les bienfaits qu'offre la nature, je vous distille mes conseils et mes découvertes au fil des pages. Partageons, débattons, bref échangeons autour de tout ce qui fait du bien au corps et à l'esprit :)

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *