Quels sont les coupe-faim naturels ?

Quels sont les coupe-faim naturels ?

Notre poids est devenu une véritable obsession. C’est encore plus vrai à l’approche des fêtes de fin d’année, où le chocolat, et autre aliments riche en gras coulent à flot. Pour contrôler son poids ou donner un coup de pouce à son régime pré ou post-fêtes sans pour autant s’affamer, il y a les coupe-faim. Pour un vrai objectif détox, préférons-les sains et naturels.

Les coupe-faim liquides

Pour contrer une petite faim, un grand verre d’eau, gazeuse ou plate, une tasse de café ou une bonne tisane, en remplissant l’estomac, auront un effet rapide, mais de courte durée, car rapidement assimilés. Pour un effet plus durable, on préférera une soupe. En effet, combinée à celle de l’eau, l’action des légumes et de leurs fibres produira une sensation de satiété plus forte. On se gardera de mixer la soupe, la mastication augmentant encore la sensation de satiété.

Les fruits et légumes

La liste de coupe-faim naturels est longue. Toutefois, après l’eau, les fruits et légumes sont les champions des coupe-faim. Par exemple, les crudités sont particulièrement efficaces. Riches en fibres et en eau, on peut les consommer en quantité pour un apport calorique quasiment nul. Ainsi, asperges, brocolis, carottes, chou-fleur, radis, betteraves ou encore tomates sont les alliés de votre satiété. Les fruits riches en pectine, qui forme un gel dans l’estomac, sont également des coupe-faim redoutables, dont la star reste incontestablement la pomme.

Les céréales et aliments complets

Aux pâtes, riz et pain blancs, on préférera la version “complet”, les aliments raffinés perdant leur pouvoir nutritionnel et leur pouvoir rassasiant. Les fibres permettent d’assimiler les glucides plus lentement et de pouvoir manger à satiété. Pour le petit déjeuner ou le coup de pompe de 16h, une petite collation de céréales, comme les flocons d’avoine, ainsi que quelques fruits secs, caleront votre estomac et vous donneront l’énergie nécessaire pour affronter la journée.

Les protéines animales

Pour la viande et les protéines animales, contrairement aux féculents, on privilégiera le blanc. Les blancs de poulet, notamment, qui rassasient et ont un apport calorique faible, tout comme certains poissons. Quant aux oeufs durs, ils rassasient immédiatement et durablement. Toutefois, si on souhaite réduire l’apport protéinique, une omelette blanche (composée uniquement à partir de blancs d’oeuf) bien assaisonnée sera suffisamment rassasiante, sans pour autant exploser le compteur de calories.

A propos de l'auteur

Mayumi

Naturopathe 2.0 et passionnée par les bienfaits qu'offre la nature, je vous distille mes conseils et mes découvertes au fil des pages. Partageons, débattons, bref échangeons autour de tout ce qui fait du bien au corps et à l'esprit :)

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *